Actualités

Covid , retour à l'école et Kawasaki

Actualité publiée le 29/4/2020


Beaucoup de bruit et d'inquiétude sont générés par l'annonce du syndrome de Kawasaki lié au covid chez l'enfant.
Avant tout il faut comprendre que le syndrome de Kawasaki (on ne sait pas encore exactement son origine d'ailleurs) et aussi d'autres complications graves peuvent être exceptionnellement provoquées par n'importe quel virus (entre autre parmi les plus connus l'EBV  de la mononucéose, le Parvovirus, l'enterovius, le virus de la grippe ou même de l'herpes...).
Après cette information inquiétante, retenez le mot EXCEPTIONNELLEMENT!
Il en va de même de toutes les éruptions cutanées décrites avec le COVID et que nous rencontrons tous les jours avec quasi tous les virus en pédiatrie, ce sont sont des éruptions "para virales".
Revenons aux formes graves rapportées récemment au cours de cette pandémie à Covid 19. Ce qui se passe c'est que en ce moment, beaucoup de personnes et d'enfants sont infectés EN MEME TEMPS par le Covid  (car il est très contagieux et nous ne sommes pas immunisés comme il est nouveau), ce qui entraine aussi par la même occasion une survenue plus importante de complications en même temps!
Mais cela ne veut pas dire qu'elles sont plus fréquentes avec le Covid  qu'avec d'autres virus, il y en a juste pour l'instant plus, et d'ailleurs elles ne sont pas toutes liées au Covid.
Le message  pédiatrique peut donc et DOIT rester RASSURANT. L'infection à Covid 19 reste banale ou asymptomatique pour les enfants.
Par contre si l'état général de votre enfant vous inquiète (fièvre, difficulté respiratoire ou altération de l'état général vous devez contacter votre médecin ou le présenter aux urgences si son état se dégrade rapidement).
En ce qui concerne les facteurs de risque, l'asthme ou les bronchites régulières des petits enfants de même que les allergies ne sont PAS de facteurs de risque de gravité pour le Covid et ne doivent pas vous empêcher de mettre vos enfants à la crèche ou à l'école.
Les personnes à risques sont réellement les personnes agées ou tous ceux avec de l'HTA, des problèmes de coagulation, de l'obésité, ou du  diabète.
Par contre le port du MASQUE reste un élément qui DOIT être appliqué strictement et qui doit éviter une contamination généralisée de la population qui submergerait les capacités de soin du pays. Celui-ci risque de se prolonger, il faudra apprendre à vivre avec.
L'autre élément capital reste le LAVAGE des mains à l'eau et au savon qui reste le meilleur moyen de protection, et si pas d'eau accessible les gels hydroalcooliques.
Rappel pour une bonne immunité il est important de manger sainement, de bien dormir, de s'aérer et de garder le moral;-)
 
Pour le retour à l'école à priori si votre enfant ne présente pas de facteur de risque il tirera le plus grand bénéfice de sortir un peu sur le plan social et pour dédramatiser une situation anxiogène depuis quelques semaines. 
En ce qui concerne les facteurs de risque, l'asthme ou les bronchites régulières des petits enfants de même que les allergies ne sont PAS des facteurs de risque de gravité pour le Covid et ne doivent pas vous empêcher de mettre vos enfants à la crèche ou à l'école.
Les personnes à risques sont réellement les personnes agées ou tous ceux avec de l'HTA, des problèmes de coagulation, de l'obésité, ou du  diabète.
Par contre le port du MASQUE (hormis pour les petits enfants) reste un élément qui DOIT être appliqué strictement et qui doit éviter une contamination généralisée de la population qui submergerait les capacités de soin du pays. Celui-ci risque de se prolonger, il faudra apprendre à vivre avec.